Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Kärlek är en fridfull död .....

Publié le par Sabrina De L.

(Crédits photos : Sabrina De L.)

"Répands le vin de ce calice, et tu es libre. Je t'emmènerai vers des îles inconnues; tu dormiras sur mon sein, dans un lit d'or massif et sous un pavillon d'argent; car je t'aime et je veux te prendre à ton Dieu, devant qui tant de nobles cœurs répandent des flots d'amour qui n'arrivent pas jusqu'à lui."

(Extrait de "La morte amoureuse" - Théophile Gautier.)

Partager cet article

Repost0

Allting är dött utom min kärlek till honom ...

Publié le par Sabrina De L.

J’ai ouvert une vieille boite. Elles contenaient des vieilles photos, de vieilles photos de moi. La première impression fut troublante. Ce que j’étais belle, sensuelle. Sur mon visage on pouvait y lire la sérénité. Cette peau, si tendre, si douce et ce regard si pétillant. Diable, que tout cela est loin. Diable que toute cette humanité était belle. Diable que je ne me reconnais pas … J’essaie de faire appel à mes souvenirs ! Ah mais oui, j’étais amoureuse. J’avais le cœur léger, le cœur insouciant. Et puis ? je suis devenue vampire et j’ai oublié ce que tout cela était. J’ai oublié que je pouvais être aimée. A présent, qui le pourrait ? Aimer un monstre ? Pourtant, la vision de ces photos me fait voyager jusqu’à celle que j’étais. Je m’entends fredonner. Et j’ai senti, oui, j’ai senti de jolis battements là, sous cette poitrine devenue froide et morte. J’ai entendu mon âme. Elle l’appelle. Oh que oui, comme elle l’appelle… Mais même démoniaque, mon âme est juste prisonnière, non ? Aidez-moi ! Aidez-moi à ce qu’elle s’évade, qu’elle aille jusqu’à lui. Qu’elle lui dise, qu’elle lui hurle que nous sommes liés depuis tant de vies. Que je ne cesse de penser à lui. Que ma solitude me rappelle que je le suis parce qu’il n’est pas là et que rien d’autre ne remplira mon existence exceptée sa présence. Que je veux entendre son cœur battre, que je veux me bercer de ces douces pulsations, que je veux m’enivrer de l’odeur de sa peau, me perdre dans son regard, m’apaiser de son sourire, me nourrir de ses mots. Je suis vampire. Tout est mort en moi, sauf mon amour pour lui.

(Journal vampirique - un soir dans mon existence)

Partager cet article

Repost0

Jag spelade poker med Djävulen ...

Publié le par Sabrina De L.

L'aurore est à la porte des cieux.

Je veux m'offrir à elle.

Qu'elle brûle mes chairs, mon cœur aride

et ce qu'il me reste d'âme.

Je suis un démon et je n'ai pas le droit d'aimer.

J'aurais dû te tuer, ne jamais t'observer !

Je suis morte, il y a longtemps déjà.

Alors pourquoi ? Pourquoi mon cœur bat depuis toi ?

Je ne sais qu'ôter la vie, aspirer les âmes

et m'en délecter avec volupté …...... Et toi ?

De part quelques magies inexplicables

tu envoûtes la mienne, pourtant immorale.

J'ai joué au poker avec le Diable

et j'ai perdu …........

Je lui ai juré fidélité, méfaits, cruauté et inhumanité.

Et tu es là, et c'est dans tes yeux

que je voudrais me consumer,

c'est sur ton amour que je veux miser,

perdre de nouveau, mais uniquement pour t'aimer.

« Les jeux sont faits, rien ne va plus »

Blasphème ! Diable ! Enlève ces pensées !

Je suis vampire, je ne peux éprouver.

Tiens, une larme ! Il m'arrive même de pleurer.

Soleil, achève moi ! Mon enfer est d'exister,

de ne pouvoir, de lui, être regardée !

Je suis un monstre arrogant et

c'est pour cet amour interdit que vers l'astre,

je m'enfuis …............ 

 

(Poème vampirique du journal de Sabrina De L. - Février 2018)

Partager cet article

Repost0