Allting är dött utom min kärlek till honom ...

Publié le par Sabrina De L.

J’ai ouvert une vieille boite. Elles contenaient des vieilles photos, de vieilles photos de moi. La première impression fut troublante. Ce que j’étais belle, sensuelle. Sur mon visage on pouvait y lire la sérénité. Cette peau, si tendre, si douce et ce regard si pétillant. Diable, que tout cela est loin. Diable que toute cette humanité était belle. Diable que je ne me reconnais pas … J’essaie de faire appel à mes souvenirs ! Ah mais oui, j’étais amoureuse. J’avais le cœur léger, le cœur insouciant. Et puis ? je suis devenue vampire et j’ai oublié ce que tout cela était. J’ai oublié que je pouvais être aimée. A présent, qui le pourrait ? Aimer un monstre ? Pourtant, la vision de ces photos me fait voyager jusqu’à celle que j’étais. Je m’entends fredonner. Et j’ai senti, oui, j’ai senti de jolis battements là, sous cette poitrine devenue froide et morte. J’ai entendu mon âme. Elle l’appelle. Oh que oui, comme elle l’appelle… Mais même démoniaque, mon âme est juste prisonnière, non ? Aidez-moi ! Aidez-moi à ce qu’elle s’évade, qu’elle aille jusqu’à lui. Qu’elle lui dise, qu’elle lui hurle que nous sommes liés depuis tant de vies. Que je ne cesse de penser à lui. Que ma solitude me rappelle que je le suis parce qu’il n’est pas là et que rien d’autre ne remplira mon existence exceptée sa présence. Que je veux entendre son cœur battre, que je veux me bercer de ces douces pulsations, que je veux m’enivrer de l’odeur de sa peau, me perdre dans son regard, m’apaiser de son sourire, me nourrir de ses mots. Je suis vampire. Tout est mort en moi, sauf mon amour pour lui.

(Journal vampirique - un soir dans mon existence)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article