Hädelse !!! Jag bryr mig inte om människorna

Publié le par Sabrina De L.

Je suis un vampire nostalgique, voyez vous ? Je suis née à la fin des années 70. Ma transformation est très récente. Pour être totalement franche avec vous, je suis un vampire qui a moins de 10 ans. Parfois, j'en rigole, souvent même ! Je fus considérée comme damnée l'année de mes 33 ans , tel Jésus. Est ce parce que je voulais devenir nonne dans ma jeunesse ? On m'a crucifiée de deux crocs dans la carotide et laissée pour morte dans une ruelle. Je n'ai jamais eu de bol dans ma vie humaine, donc même ma damnation se devait d'être à la hauteur de mon existence, en trois mots : spéciale mais merdique !! Et ce soir, après m'être abreuvée de sang frais, je voulais repenser à mes années favorites. Je me dois de vous avouer que ce sont celles de mon enfance. Aaaahhh L'italie …. Connaissez vous l'Italie ? Je suis issue d'un petit village près de Vérone. Vérone, la ville des amants maudits … Roméo et Juliette ! Posez vous 5mns.... Parfois, il faut vous rendre à l'évidence …. si si !!. Votre naissance, l'endroit, l'heure, le jour définit ce que vous allez vivre. Personnellement ma vie amoureuse est aussi catastrophique que les deux amants, les suicides en moins …. mais là, n'est pas le propos. Je parlais de mes années d'enfance humaine, ma jeunesse. Ces sons, ces musiques, ces moments, ces films, ces humains !! Diable, que tout cela me manque … Et quand je regarde la génération actuelle, sentez-vous ma tristesse ? Voyez-vous où je dois vivre mon immortalité ? J'ai presque envie de m'offrir au soleil, sans somation, histoire d'en finir, c'est juste cadeau ! Plus d'originalité, plus de sentiments profonds, plus d'inventivité, plus de respect . Comment trouver mon compagnon, celui qui est digne du don ténébreux ? Cette génération est vide, comme je vide mes victimes de leur sang. Aucun relief, juste des moutons, ils marchent avec des œillères. Alors parfois, je me replonge dans de vieilles photos, de vieux films. Et c'est à moi de pleurer des larmes de sang. Je n'ai aucun problème de conscience quand je retire la vie de quelqu'un au plus j'avance dans ma damnation. Mais faites un bond de 30 ans en arrière !! … Je ne suis pas sûre que cela aurait été si facile. Les personnalités étaient si différentes, si profondes même dans leur pathétisme. Je suis amoureuse de ma nostalgie, elle m'offre ce que je ne trouve pas dans mon immortalité. Bordel, j'ai les crocs mal barrés !! La machine à remonter le temps, en voilà une bonne idée. Mais le seul truc de vrai c'est mon vampirisme … et pendant que certain(e)s prétendent que tout cela est faux, moi, je vois la pauvreté de l'humain et sa déchéance avancer à grands pas..... et je ne peux rien faire, à part vivre dans mes souvenirs d'humaine, là où cela ressemblait encore à quelque chose. Rassurez vous, j'épargne les âmes qui valent le coup, mais elles sont si minoritaires que je ne risque pas de crever de faim !!! ….....

(Extrait du journal vampirique Sabrina De L. – Février 2018)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article