En dålig överraskning .......

Publié le par Sabrina De L.

  • Alors celle là, c'est la meilleure !! Mais sérieux, t'as vraiment un coucou dans le grenier toi, c'est puissant !! C'est quoi ton onde, ton ressenti cette fois ? Oh j'ai oublié de te demander : es-tu accompagnée d'un esprit aujourd'hui ou n'es-tu venue qu'avec Stieg ?

Stieg me scrutait d'un air grave. J'allais enchaîner sur une suite pour calmer les ardeurs de la soi-disant médium, mais il ne m'en laissa pas le temps.

  • Je te demanderai avec le plus grand respect, de cesser de partir en bataille lorsqu'il s'agit de domaines qui n'ont aucune légitimité pour toi. Tu croyais à la sorcellerie avant de me connaître ? Je t'ai aidée à protéger tes pensées d'Eli et Håkan pourtant, n'est ce pas ? Et qu'ai-je fait ? Oooh dix fois rien, j'ai juste apposé mes mains sur ton honorable tête ! Suis-je un charlatan psychotique pour autant ? (Il se leva et de sa posture droite et d'homme bien élevé, il agrémentait ses dires de quelques mouvements de mains discrets). Il boit de l'eau gazeuse donc fatalement, il est inoffensif !! Quelle déduction implacable !! ....... Et s'il était grand sorcier aussi ? Tu y as pensé juste l'espace de quelques secondes ? Non ? Oui ? .....  Ta soif d'en découdre te fait perdre parfois ta faculté de penser, ma chère !

Je restais silencieuse quelques minutes.

  • Ouais, OK . J'ai perdu connaissance …... soit, grand sorcier .. Mouais, OK … Et donc ? Il va quand même en prendre plein la tronche l'androgyne ! Sur ce, merci d'être passé. Je vous demanderai de bien vouloir quitter ces lieux. J'ai une petite course à faire, comme vous vous en doutez et elle est très importante !

Ils ne se firent pas prier et se dirigèrent vers la porte. Avant de les laisser sortir, j'attrapais Søren par le bras. Elle se retournait pour me regarder, un peu surprise de ce geste.

  • Excuse moi Søren, désolée si je suis parfois peu réceptive.

Elle posa sa main sur la mienne et me dit :

  • Fais attention à toi. Très attention ….

Je fermais la porte derrière eux. Ma tête me faisait toujours de drôles de trucs. J'avais vraiment l'impression que mon cerveau voulait se désolidariser de ma boite crânienne. Mais il fallait que je retourne au « Le Diable bleu ». Il fallait que je fasse comprendre à ce Hay que j'avais peu apprécié la dernière soirée-poubelle. Je finissais de me mettre en beauté avant de quitter mon antre. Ayant la faculté de me déplacer aussi vite qu'une pensée, j'étais devant le bar en quelques instants. J'entrais, pleine de confiance en moi. Vous m'auriez vu ! J'avais limite le torse bombé ! La posture de quelqu'un d'invincible et d'immortel. J'entrais, il était là, calé dans le divan du fond de la salle. Il avait noué ses cheveux en une queue de cheval très bien faite. Sa crinière lisse et plaquée sur toute la surface de sa tête dégageait son visage qui possédait un regard absolument splendide. Ses sourcils arqués aux angles très marqués mettaient en valeur ses iris qui tels deux pierres noires m'observaient tranquillement. Il portait un costume complet noir, agrémentée d'une chemise noire, surmontée d'une cravate rouge sang. Je prenais une forte inspiration et je me dirigeais vers lui, décidée. Alors que j'avais en projet de l'empoigner par le cou et de le sortir de cet endroit afin de lui montrer quel genre d'ennemi je pouvais être, j'ai été stoppée à quelques pas de lui. Bloquée, comme si un mur invisible avait été monté entre lui et moi..... Mon empoignement s'annonçait finalement plus compliqué que ce que je pouvais penser …...............

Publié dans L'histoire .......

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article