Det finns en annan värld. Visst är det otroligt?

Publié le par Sabrina De L.

Je passais les jours suivants sans vraiment quitter la chambre du manoir. Parfois, Håkan passait voir si j'étais toujours de ce monde des ténèbres. Une nuit alors que je continuais à saigner cette espèce de glaire sanguinolente des yeux, je plongeais dans une hallucination, ou alors était-ce un rêve ou la réalité, toujours est-il qu'il se trouvait devant moi. Il me regardait, les yeux brillants. Était-ce des larmes, de la joie, je ne saurais vous décrire. Il rompit le silence.

  • Salut toi !

  • Kelland !! Si tu es une chimère, je t'en prie, évapore toi !! Dégage !

Je me levais et hurlais :

  • Egyn !! Montre toi, salopard !! Pourquoi tu me fais ça !!?? Espèce de pauvre connard de démon de merde !!

Je m'écroulais, les yeux pleins de larmes de sang. Puis, je me mis à sentir la main droite de Kelland me relevant le visage.

  • Hey, Angel !! Calme toi !! C'est moi !!

  • (Je le regardais, rageuse) C'est cela oui !! C'est toi, et moi, je suis le Pape !

  • (Il se mit à rire) Pour un peu, je deviendrais croyant ! ….. Calme toi !!

Je séchais mes larmes du revers de la main. Elle devint rouge et imprégnée de cette matière visqueuse. Je reprenais ma respiration et j'essayais de rester stoïque, je me disais que si c'était une épreuve envoyée par ce con de démon, je me devais d'être plus intelligente.

  • Admettons …. C'est toi ! Pourquoi es-tu là ??

  • Justement ! Laisse moi t'expliquer. Je suis dans un autre monde. Il y a moyen de duper Egyn. Mais pour cela, il faut que tu sois forte et que tu demandes de l'aide. En voulant t’appâter, il a ouvert une porte. Mais je n'ai que très peu de temps devant moi.

Ma respiration se bloqua, j'étais pendue à ses lèvres. Il m'expliqua brièvement ce qu'il était en train de vivre et où il se trouvait. Notre temps était compté. Je buvais ses paroles. Au bout d'un quart d'heure, je ne pus que lui répondre un « Ok » qui n'était pas vraiment convaincant mais qui était cependant sincère. Il décrocha son pendentif fétiche, celui qu'il portait lorsque l'on était tous les deux et qu'il ne quittait pas. C'était une espèce de collier qui ressemblait étrangement à la couronne d'aubépine que Jésus portait lors de sa crucifixion, mais en plus discret et plus fin, le tout en argent. Il me la tendit.

  • Preuve en est, lorsque tu quitteras cet état de transe, ce collier sera en ta possession. Preuve que je peux communiquer avec toi. Mais je t'en prie, rallie toi avec Søren et Stieg, ils te diront quoi faire. Soyez juste prudents. Egyn n'est pas vraiment bon, mais il n'est pas foncièrement mauvais. Il veut juste avoir plus de pouvoir. Il lui faut agrandir sa légion, il a besoin d'âmes. Et garde en mémoire que sa force est l'eau.

Son être se dissipa. Je me réveillais le visage à terre et je tenais en main son fameux collier. J'avais l'impression d'être dans un abominable cauchemar. Je me mis à hurler le nom d'Håkan. Il entra dans la chambre quelques secondes plus tard. Je ne sus lui dire que :

  • Kelland !! Kelland …. regarde !!! (en lui tendant le collier).

Mes forces me quittèrent. Il me porta jusqu'au lit et je replongeais dans un sommeil profond.

Publié dans L'histoire .......

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article