Tänkte han på mig ?

Publié le par Sabrina De L.

Avec ma chance légendaire, vous vous doutez qu'aucune « couleur scandinave » n'était présente au « Lost Paradise » ce soir là. J'avais demandé à Max, une coupe de champagne histoire de donner le change ou plutôt faire marcher le commerce. Il me posait la question classique et mécanique qui n'attendait pas vraiment de réponse « Hey ! Ça va Sabrina ? », à laquelle je répondais par un vague sourire et un hochement de tête qui répondait positivement. Cette soirée là, je me suis encore plongée, accoudée au bar, dans ces bulles qui m'hypnotisaient toujours autant. Et puis je laissais vagabonder mes pensées. J'étais un vampire qui moulinait beaucoup du bulbe, pour parler métaphoriquement.

Je repensais à Rolf. 32 ans !! Vous vous rendez compte du temps ?? 32 ans qu'il fait partie de ma vie sans le savoir. Vous trouvez cela stupide, n'est-ce pas ? Moi aussi, je vous rassure. Les nuits, humaine, où je rejoignais mon lit (accompagnée ou non) et qu'il s'incrustait dans mon moment. Les fois où je m'endormais et que je songeais à son visage avant de plonger dans les abysses des rêves. Et pendant ce temps, lui, que faisait-il ? Visiblement, pas la même chose que moi, étant donné qu'il ne se souvenait même pas de mon prénom. Comment avait-il dit déjà ? « La jeune fille rêveuse », c'est cela, voilà l'étiquette de son souvenir me concernant. Je vous l'accorde, il avait eu l'impression de « m'avoir déjà vue quelque part » lorsque nous nous sommes retrouvés. En règle générale, on se souvient aisément de qui vous rentre dedans en vous déboîtant quasi une épaule, non ? Bref, toujours est-il que souvent, l'amour vous fait faire des choses dont vous êtes le seul acteur. Quand je pleurais parce qu'il manquait à mes instants, ou lorsque je trouvais la vie trop injuste de ne me faire croiser que des blaireaux, que faisait-il ?

Je vous rassure, mon cœur n'avait pas été un espace réservé « Rolf » pendant toute ma vie vampirique ou non. Je suis relativement assez butée et stupide, mais je ne refoule jamais ce que mon âme ressent. Non ….. J'ai aimé quelqu'un à part Rolf. Mais je n'ai pas envie de vous le confier. Non. Je ne me sens pas prête. Je recommence une nouvelle vie, et certains aspects de l'ancienne n'ont pas encore leur place ici. Je me le refuse. Tout ceci est trop frais, et j'ai toute l'éternité pour en parler. (Pas vous? Qu'y puis-je?)

Il m'arrivait, pour exemple, lorsque je faisais les boutiques, d'acheter des vêtements très femme, en me demandant ce que Rolf penserait de cela. Alors que le mec, si cela se trouvait, était en train de s'envoyer en l'air ou pensait au cadeau de St Valentin qu'il offrirait à celle qui avait la chance d'avoir ses yeux « couleur scandinave » se posant sur elle, à ce moment là. Je ne la connais pas et pourtant, je la déteste !

J'en étais toujours à mes pensées qui me faisaient souffrir plus qu'autre chose quand je reçus une tape sur l'épaule accompagnée d'un :

  • Hej ! Ma chérie, ma râleuse préférée ! On s'balade ?

Ian, mon boulet préféré, Ian … à son air, j'en conclus qu'il n'était pas au courant du retour d'Eli. Ayant envie de lui faire passer cette bonne humeur merdique, j'avais pour projet de lui ruiner sa soirée en lui annonçant. Que voulez-vous, j'ai les crocs sur la main.............

Publié dans L'histoire .......

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article