Slumpen finns inte .............

Publié le par Sabrina De L.

Pour quelques raisons légitimes, j'ai dû quitter la superbe maison que j'habitais jadis ainsi que tout ce qui me reliait à elle. Pour des motifs personnels et surtout vitaux, je fus contrainte de quitter mes ami(e)s qui, pour la petite histoire, ne savaient pas que j'étais vampire ….. Ou peut-être une exception : Luc. Cependant meilleur ami soit-il ou pas, ma nouvelle demeure n'était connue de personne et pour la plupart, je m'étais juste enfuie pour me retrouver. Luc est humain, Luc est un de mes meilleurs amis, le genre de gars qui pouvait cacher un corps pour vous tant sa loyauté et sa fidélité étaient ancrées dans son âme si vous faisiez partie des personnes qu'il aimait. Il fut d'ailleurs le premier à qui je révélais ma malédiction. Je me souviens, c'était dans une chambre d'hôtel, un matin très tôt, je m'en rappelle comme si c'était hier. Il me manque souvent, mais je ne peux hélas le revoir. Même si je n'ai rien à lui cacher, le revoir impliquerait que je revois les autres. Ma vie, ma condition avaient pris une nouvelle tournure que je ne savais encore maîtriser. Bref, plus rien n'était comme avant et surtout, je n'avais pas vraiment réglé tout le mal que je vivais encore en moi. Je ne pouvais les mettre en danger. Je souffrais encore et j'essayais de soigner mon âme damnée. Contradictoire ? Non, je vous ai déjà expliqué que nous étions des êtres avec une conscience, que vous le vouliez ou non ! Les démons ne sont pas que réprouvés. Prenons pour preuve certaines mythologies qui leur imputent même une certaine utilité, malgré ce côté indocile. Mais je ne suis pas là pour me faire avocat du Diable, n'est-ce pas ?

J'espérais ce soir, revoir ma « couleur scandinave ». Je retournais donc au « Lost Paradise ». La ville était relativement assez grande, et je comptais sur ma minuscule chance pour que ce soir, Rolf y soit encore. Irrationnel, n'est ce pas ? Et pourtant, j'avais envie de tenter quelque chose. Ne me demandez pas pourquoi je suis si obsessionnelle. Cet homme est la bande originale de ma vie humaine et vampirique depuis 32 ans. Je n'avais aucun fondement logique à cela, c'était juste ainsi. Et me noyer de nouveau dans ce sentiment, cette occasion qui venait de remettre sa personne sur mon chemin, ne pouvait être autre chose qu'un signe, un dénouement à ce que je traversais. Il n'y avait pas de hasard, je n'y croyais pas et je n'y croirai jamais ….........

Publié dans L'histoire .......

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article