Så, han kom tillbaka.............

Publié le par Sabrina De L.

Ce début de nuit était à mon image, orageux et en désordre ! Voilà comment je me sentais à l'intérieur de mon âme. Vous pensez toujours qu'un démon trouve un arrangement avec sa conscience ? Vous pensez toujours qu'un vampire se sent en harmonie avec lui ? La vérité est que, j’espérais que cette existence s'arrête, que cette solitude que j'aimais tant finisse dans les tréfonds de l'oubli, que je revienne ailleurs, quelque part, si la réincarnation existait, dans une vie qui ne m'apporte pas que combat mais simplement de la sérénité. J'espérais juste une trêve, un truc qui ne me torture plus l'esprit. Quand je faisais le bilan de mes « deux » vies, je n'avais rien qui me faisait penser qu'elles avaient été sereines ou encore épanouissantes.

Je décidais de ne faire qu'un avec cette colère venant du ciel, avec ce déferlement de pluie, avec ces éclairs qui me donnaient une pâle copie de la lumière du jour qui me manquait tant. Une impression de pouvoir me laver de toutes les choses néfastes que je détenais en moi. En peu de temps, je fus détrempée. Je ne ressentais, hélas, aucun des inconvénients qui accompagnent ce genre de déluge. Je n'avais pas froid, je sentais tout au plus, ces gouttes qui se frayaient un chemin sur ma peau et qui allaient mourir sur l'asphalte en abandonnant mon visage. Je n'étais même pas certaine que la foudre puisse m'achever. Non, bien sûr que non. Je n'aurais pas cette chance. Je devais encore rester parce que c'était mon histoire, n'est-ce pas ?

Je m'élevais dans les airs pour me poser sur le rebords d'un toit, au sommet d'un vieux bâtiment, histoire de voir de plus près de quoi la nature était capable, en apprécier les esquisses qu'elle m'offrait. La foudre était la parfaite métaphore de mon ressenti, si je devais vous imager ce qui se passait à l'intérieur de mon être. J'étais en train de partir dans mes pensées quand j'entendis à mes côtés une voix qui m'était familière :

  • Bonsoir chère Sabrina.

Ma vue était brouillée par toute cette pluie qui s'abattait sur mes yeux comme des milliers de petits soldats qui essayaient de me déstabiliser. Je le reconnus. La rage montait en moi.

  • Eli !!

Je me suis relevée, prête à en découdre. Il savait bien que je ne me laisserais pas influencer.

  • Toujours aussi teigneuse ! Ça me plaît !

  • Tu n'es qu'une pourriture !! C'est interdit par le code !! Tu l'as tué !! PUTAIN TU L'AS TUE !!!

  • Je t'ai créée !! Tu me dois fidélité …. tu me dois loyauté !!!

  • Je te maudis, FILS DE SATAN !!

Nous entamions un combat. Toutes les puissances du mal étaient réunies en nos deux âmes démoniaques. Je le haïssais, je le haïssais tant !! Le combat dura de longues minutes, de longues minutes interminables. Tous nos coups prenaient une puissance supérieure à chaque riposte. Et puis, je ne me souviens plus, il est mon créateur. Il est plus fort que moi. Je perdais connaissance.......

Lors de mon coma, j'ai cru le voir, j'ai cru lui dire qu'il me manquait.

Je te maudis, Eli …. Tu es la cause de ma vie actuelle, tu es le mâle vampirique de tous mes maux !!

Publié dans L'histoire .......

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article