Legender och Mirolóyier

Publié le par Sabrina De L.

(Crédits photos S.DE.L)

Djävulen är gud
och Gud är djävul
och jag blev lärd
att dyrka dem båda
den ena på ett sätt
den andra på ett annat
men sätten var desamma
därför att båda befallde
Till dess jag lärde känna
Kärleken, en springa
mellan de båda kämpande
Kärleken, en strimma
av ljus mellan de blodiga läpparna
Den klyfta ur vilken
De utvalda inträda
i världen av likgiltiga
Likgiltiga de som dyrkar en Gud
Likgiltiga de som dyrkar en Djävul.

La première fois que j'ai lu ce texte, tiré de "Dīwān sur le prince d'Emgion" de Gunnar Ekelöf, j'en suis tombée amoureuse .... Il a juste mis par écrit ce que j'essaie en vain de décrire. Il a cette façon délicate de définir quelque chose de si complexe de manière simple et feutrée. Je peux le relire, et le relire encore, il m'émerveille chaque fois ! Et puis, il suffit de lire entre les lignes. Je vous laisse avec la traduction ci-dessous .......

Le Diable est dieu
et Dieu est le diable
et l'on m'apprit
à adorer les deux
l'un d'une façon
l'autre d'une autre
mais toutes deux sont semblables
car elles ne savent qu'ordonner
Jusqu'au jour où j'appris à connaître
l'Amour, brèche
entre les deux combattants
l'Amour, rai
de lumière entre les lèvres sanglantes
la brèche par laquelle
pénètrent les élus
dans un monde d'indifférents
Indifférents sont ceux qui adorent Dieu
Indifférents sont ceux qui adorent le Diable.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article