Jag är en modern vampyr .... En vampyr 2.0 .....

Publié le par Sabrina De L.

L'aube n'allait pas tarder à se montrer et j'avais fini d'errer. Pas de « couleur scandinave » aux alentours, donc, je me dirigeais tranquillement vers mon antre, totalement détendue. Je ne vais pas vous vanter les mérites d'une nuit ultra amusante, mais elle a au moins eu la capacité de ne pas être si catastrophique que cela. Ian et moi avions peu échangé, mais je dois reconnaître que la conversation était de qualité lorsque nous l'avons fait. J'avais appris avec les années à piocher ce qui était positif en toutes situations ….. enfin presque.....

Ma nouvelle vie me perturbait souvent, mais je vous vois venir et je préfère mettre un terme à tout échafaudage de votre part concernant mon comportement envers vous, chers humains. Je ne suis aucunement sanguinaire, et Diable merci, j'ai un tant soit peu une éthique que je m'échine à préserver. Premièrement, vous décimer « à la barbare », très peu pour moi et cela serait le meilleur moyen de me faire griller comme une jeune pucelle ! La chasse aux vampires et le bûcher ardent, très peu pour moi ! J'avais LA technique. Sans entrer dans les moindres détails, disons que tout au pire, croiser mon chemin vous apporte tout au plus une énorme carence en fer et globules rouges. Ma technique consiste à vous faire perdre connaissance ( pour y arriver, je vous saoule avant en alcool et non pas en paroles, ce qui n'aurait pas le même effet escompté) et je vous aspire quelques centilitres. Je sais m'arrêter avant l'abus fatidique et mortel qui vous empêcherait de vous retaper assez vite. Bien entendu, je m'assure également que vous ne soyez pas frêles, enfin, vous me comprenez. Je vous choisis méticuleusement. Telle une brave cuisinière, je sélectionne mon morceau de viande avec beaucoup d'exigences...... Ne cherchez pas de morsures, là aussi, je procède autrement ….. Bref, vous vous réveillez le lendemain, un peu flasque, mais à la vue de tout ce que vous avez absorbé avant ça, vous détenez la raison de votre mal-être. Tout au plus, vous vous considérez simplement comme un poivrot de compétition, un alcoolique hors-pair, une éponge dont vous ignoriez l'entière capacité d'absorption. Je suis un vampire puissant, je peux rester quelques temps sans m'abreuver et sans que cela me tape sur le système. Je suis une sorte de chameau vampirique. Un démon moderne !!

Je rentrais donc chez moi à l'aube. Je filais sous une douche chaude afin de réchauffer pendant quelques minutes mon sang froid et je me glissais doucement dans mon lit géant (2m x 2m), sous cette lourde couette qui écrasait mon corps de marbre, en ayant pris soin auparavant d'abaisser les stores. J'attendais ma prochaine soirée. Une nuit venait encore de s'écouler, le train-train quotidien d'un vampire ordinaire ….....

Publié dans L'histoire .......

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article